HORACE SILVER / The Cape Verdean Blues

XRCD 24

Horace Silver, the influential hard bop/soul jazz pianist, songwriter and bandleader, was riding high in 1965. His "Song for My Father" had become a hit, he had put together a new and brilliant quintet, and he had the opportunity to use the masterful trombonist J.J. Johnson as a guest on his new album for Blue Note Records. On the resulting album, The Cape Verdean Blues, Johnson joins one of Silver's greatest bands, a group boasting two brilliant new stars... tenor saxophonist Joe Henderson and the young trumpeter Woody Shaw. Henderson and Shaw push Silver to take some of his most forward looking solos, and the pianist's compositions in turn push the soloists to think melodically and play with deep soul. "The Cape Verdean Blues" is a tribute to the West African homeland of Silver's father. "Pretty Eyes" was Silvers' first original waltz. "Nutville" is both complex and uniquely catchy. The Cape Verdean Blues is simply one of the most inspired sessions of Horace Silver's long and outstanding career.

Musicians:
Horace Silver, piano
Joe Henderson, tenor saxophone
Woody Shaw, trumpet
J.J. Johnson, trombone
Bob Cranshaw, bass
Roger Humphries, drums


01. The Cape Verdean Blues
02. The African Queen
03. Pretty Eyes
04. Nutville
05. Bonita
06. Mo' Joe


Features:
• Mastered and produced by Alan Yoshida and Joe Harley from the Original Rudy Van Gelder Blue Note 2-Track Analog Tapes!
• Highest Quality Analog-to-Digital transfers from tape to CD
• Deluxe Packaging with Hi-Resolution Black & White Session Photos.
• Includes Original Album Liner Notes
• XRCD24 is Compatible with ALL CD PLAYERS!

Réf.: AWXR010
Enregistrez-vous pour être averti quand le produit sera de nouveau disponible

Épuisé

35,00 €

Description du produit

Détails

EXTENDED RESOLUTION COMPACT DISC " XRCD " est l’appellation donnée par JVC à une collection de disque tout à fait unique, issue d’un procédé 24 Bits hautement évolué mis au point par JVC après des années de recherche qui continue d’évoluer aujourd’hui. Un disque fabriqué par JVC n'a rien à voir avec celui que vous trouverez dans le commerce du début à la fin de sa réalisation. Les bandes d'origine sont d'abord restaurées et apprêtées pour être converties au format numérique 24 Bit haute définition selon le procédé XRCD (vous en touverez le détail en fichier PDF dans chaque "sampler").

Enfin la matrice servant à fabriquer le disque n'est utilisée que 5000 fois afin de garder chaque CD produit aux tolérances les plus sévères. C'est pourquoi un XRCD est, par définition, édité en série limitée de 5000 exemplaires pour le monde entier et parfois une autre matrice est produite pour une autre série de 5000 (rarissime). Il est prudent de ne pas laisser passer les occasions de se procurer certains d'entre eux qui ne restent qu'une année au catalogue.

Un disque XRCD est compatible avec tout lecteur CD et ne nécessite aucun filtrage ou autre technique de conversion particulière. Certains sont XRCD ou XRCD2 et d’autres plus récent profite du standard XRCD24.

Inutile d’avoir une oreille très affinée pour percevoir l’amélioration apportée par ce procédé. Un évident gain en clarté, transparence, dynamique et douceur peut être observé par tout un chacun en comparant cette version à une version standard. Les procédés XRCD, XRCD2, XRCD24 permettent véritablement de s’approcher de la Bande Master et rivalise en cela avec le SACD ou DVD tout en étant souvent supérieur musicalement.

Le choix musical est plutôt orienté vers le Jazz et le Classique et tous les disques proposés ont une très grande valeur musicale. Récemment, JVC et BMG se sont associés dans la réédition disques de musique classique extrêmement réputés pour leur prise de son à l’ancienne "Living Stereo", ainsi que pour les artistes les plus talentueux et célèbres. Vous les trouverez dans le label BMG XRCD.


Si le prix de ces disques peut vous paraître important, sachez que cette collection, même si onéreuse, offre le meilleur degré musical (fluidité, naturel, phrasé analogique), toujours très supérieur aux "fameux" pressages ou remastering d'origine Japonaise Gold ou Alu, souvent plus chers . L’emballage et les illustrations proposés sont à la hauteur de l’investissement mais surtout, la musicalité vous convaincra qu’il est parfois plus satisfaisant de posséder un XRCD que deux autres pour le même prix.

PDF

Documents:


Commentaires